LEÇON 15. LES RASTAS DEMOLIS PAR LA DROGUE?

Campagne anti drogues dans La Communauté Rastafari.

Bonjour à vous et bienvenue dans la première édition de la Revue Miroir. Nous sommes désireux de créer un media dans lequel seront débattues les questions essentielles de la communauté Rastafari à travers le monde.

Ce premier pas ne peut être fait que collectivement. A celui qui ‘sait’ de partager son savoir ! Nous sommes des abeilles, volons loin ! Butinons chaque fleur de chaque arbre et revenons à la ruche pour partager le nectar ! N’hésitez pas à vous exprimer.

C’est dans le prolongement de cette première initiative que va germer l’idée d’ouvrir un espace de dialogue et d’enrichissement mutuel sous la forme d’une Revue, dont voici le tout premier numéro. Le but principal de notre projet est de conscientiser, informer, responsabiliser les Rastafaris en leur démontrant que l’Histoire est le fondement de tous les immenses défis auxquels est confronté aujourd’hui la communauté Rastafari. Cette tâche exigera de nous une honnêteté et un courage sans relâche afin de dénoncer toutes les formes actuelles de dérives et d’ignorance auxquelles nous sommes confrontés.

La Revue Miroir est éditée par SHASHAMANE association.

LA DROGUE.

Fumer de la ganja, fumer des cigarettes, manger de khat, boire de l’alcool, sniffer de la cocaïne, s’injecter de l’héroïne, boire du café, fumer du crack, extasie, mdma, lsd… et la liste n’est pas finie.

Qu’est-ce qu’une drogue ? Qu’est qu’un stupéfiant ?

Une drogue est une substance capable d’altérer et perturber le cerveau et le corps humain.

Depuis la nuit des temps, l’humanité consomme de la drogue.

Aujourd’hui encore il y a des drogues légales qui peuvent être commercialisées et d’autres illégales qui sont interdites. Le caractère légal ou illégal des stupéfiants varie dans l’espace et le temps.

Dans l’Ethiopie impériale, le code pénal élaboré par SMI Hailé Sélassié 1er avec l’aide du Royaume Uni prévoyait la peine de mort pour la consommation et la vente de tous stupéfiants illégaux, ganja incluse.

Aux Pays-Bas, la consommation de drogues est largement tolérée et sa vente est contrôlée par le gouvernement.

On oppose généralement les drogues dures aux drogues douces, les drogues de synthèse aux drogues naturelles et l’usage récréatif a la consommation problématique.

Pourquoi se droguer ?

Pour fuir la réalité, pour s’évader, pour se déresponsabiliser, pour s’amuser, pour se détendre. Les raisons ne manquent pas.

Cependant un usage abondant et constant transforme la recréation en maladie. Le consommateur devient un toxicomane, un drogué et il faut le soigner.

Drogues et communautés.

La voix des Hommes
« Les mots, les sons, le pouvoir sont les symboles de l’Homme.

C’est ce que nous utilisons contre l’oppression.

On ne se sert ni de bâtons, ni de pierres, ni de fusils.

Un de nos messages pour la planète dit :

Rassemblons-nous, sœurs et frères,

Le Temps nous échappe.

Ecoutez la Voix des Hommes, Elle appelle tout le monde.

Cette Voix est pour tous ceux qui l’accepteront… »

__________________________________________

Une communauté ou une société sans drogues, cela n’existe pas mais toute communauté qui veut perdurer et se développer s’engage a lutter contre la toxicomanie. Cela évidemment car la consommation abusive de drogues détruit la communauté.

A partir de quand la consommation d’une drogue devient-elle pathologique ? A partir de quand devient-on un toxicomane ?

Voici des questions auxquelles il est très difficile de répondre.

Notre question est maintenant :

Comment réellement profiter d’une drogue ? Comment en tirer du positif ?

A vous d’écrire la suite du texte.

N’oubliez pas de signer votre texte avec vos noms administratifs, ceux qui sont sur votre carte d’identité en ordre de validité.

Philippe Meloni de Shashamane

————————————————-

QUEL EST VOTRE PROBLEME AVEC LES RASTAS NE CONFONDEZ PAS DREADLOCKS SALON DE COIFFURE

Greetings all and one,

First of all, you should know that,  for respect of His Majesty Hailé Sélassié Ist and Empress Menen…Dont involve them in this debate, because it’s like take someone in hostage.

I am still waiting the answer of this personn maybe it’s a woman or a man, and Girum Simiens never introduce him…like a personne with mind better than others habitants of this planete and dont use herbe the behaviour are not diplomate…

When you are socialize you let the people to know who you are ?

i am agree with Daweh too much people use Internet in bad ways, they dont going to make a free place for themselves and their families, you never see them on the battlefield and promote something rights for the future, just use Rasta this Rasta that.. and are them Rasta ? always negative that why i love Ethiopian people,they dont like that

When i am travelling in a Rasta conference with my bedrens and sistrens from the others countries, like FRENCH RASTA WOMAN i am ALONE and they said  « Oh ! there are Rasta in France ? » Do you know Ras Junior Manning ?

The bedren Girum Simiens are frustrated and did’nt know His history properly, and this personn are use the bads aggressive  toughs not sound and power for the betterment of the people, he rejoice himself like he was an ennemy of I and I…Oh Rasta are fall down.

This year, it’s 50th anniversary of the Independance of the countries of Africa, (it’s seem till the contemporary time, only Rasta are remember of AFRICA) did him prepare something, dont teach us nothing you know, and like my grandfather said in Martinique : that you dont to know, are bigger than you !

moi je me présente meme si c’est pour les RG ou DST voici mon point de vue….et mon adresse mail

je vous laisse cette fois, j’ai un concert à mettre sur pied, pas le temps avec les balivernes, tiens au fete Ras Daweh, si tu veux faire un stand le 7 avril ,no problem..still fighting on

Cant distray I and I

sista Marie G Colas »

—————————————————————————

???QUI EST NTWARABAGABO SHASHAMANETTE

Yesayah Daweh

d’abord je voudrais te remercier pour ta participation a ce débat qui est capital pour la communauté.

J ai moi même déjà goûter plein de drogues et j en ai même parfois abuse.

Comme tout le monde, j’ai reçu le message par les grands frères Bob et les autres.

Le problème c’est que on ne fait que régresser en tant que communauté. Il n y aucune organisations qui tient la route. Ragarde la communauté des français, elle te donne du boulot, assure ta sécurité, te donne un peu d argent si tu n a pas de travail…et plein de trucs…le communauté s occupe des siens. Que fait la communauté Rasta? elle se kame!!! et elle en est fière!!! Regarde la tête des frères et soeurs comme ils sont drogues, pas seulement a la ganja, ils prennent tout. Des vrais porcs!!!

pire encore ils le font au nom du Ras Tafari, un roi qui a toujours puni de mort la conso, production, commerce de drogues illégales. C est du n importe quoi!!

Je sais que t aime ton jardin et que tu as besoin de feu pour ta kame et peut être que tu t’en sortira jamais, mais je pense que tu ne suis pas Ras Tafari et que t ‘es pas Rasta. Tu as juste suivi comme un petit mouton d’autres toxo et tu t es pas trop pose de questions. Je pense pas non plus que t es heureux, les drogues sont toujours malheureux.

Si t’aimes pas la politique pourquoi tu te dis Rasta alors que Ras Tafari est un homme politique. C est quand même bizarre tu trouves pas. C’est l’effet de la drogue sur le cerveau, ça détruit tout franchement. Mais sache bien que si Ras Tafari te voit, t’es completement mort. A ce prix la mieux vaut rester chez Sarko.

Je ne te dis pas ce que tu dois faire, seulement je t’informe de l’ordonnance impériale. Nul n’est censé ignore la loi. Quand tu seras devant la Justice Impériale, tu diras que je t’avais prévenu. Nous n’avons pas reçu Shashemene pour empoisonner l’EMPIRE.

Tuons les tous jusqu’au dernier avant qu’ils ne répandent.

Un seul Amour béni suivant l’enseignement rigoureux de Ras Tafari couronne Haile Selassie .

Girum Simiens

————————————————————————————————

Re : ???QUI EST NTWARABAGABO SHASHAMANETTE

heyy !!!

girumsien

je ne te connais pas….   je vois pas pourkoi téssais dimpliquer des gens ds ton truc là !!!

tu naimerais sùrement pas que je fasse suivre à tous mes contacts  la ré »ponse ou la converse qu on aurait eu ….

avoue que ce serait indescent !!!!

yo ! man  !  ….

c navrant pask internet c come ca ..!!!  des gens déboulent sur ta boite avec un débat dont on en a que faire…  et tout ca pour se faire REMARQUE !!!

yo ! vive la liberté de consommer les plantes !  du feux pour allumer mon spliff man

tout le monde en a besoin !!

vous croyez que cest d’accélerer que le monde a besoin?!…   naah …  on a besoin de méditer  inside !

si toi ta les moyens de changer tout ca !…  va !! lol

mais pliz, arrete dimpliker tout le monde man ..  moi je suis RASTA  et je suis content !!

C PA PASKE LEMPEREUR NE FUME PAS KE JE NE FUMERAI PAS MOI !!!!!!!!

MOI JE NE SUIS PAS DANS UN RAPPORT DIDOLATRIE AEC LICONOGRAPHIE DE H .I .M  !!!

TU COMPRENDS ?

Moi d où je viens, mon parcours de vie, etc…  jaime bcp les plantes de la création !!

MAN ,TU NE DIABOLISERAS PAS lusage et l’accés au BIEN ËTRE   que procure les plantes de la  nature !!!!  puis les gens font ce qu ils semblent être juste pour leurs corps et âmes !

pLIZ MAN, ne ramène pas de POLITRICKS ds le jardin d i&i !!!!!

Puisses tu rester en paix

et ne point dire o gens ce kils devraient lire ou ne pas faire   ou koi ou kess !!!!!!!

blessed

HUMULITE PRECEDE LA GLOIRE

BIEN à  TOI

R.

————————————————————————————-

Re : ???QUI EST NTWARABAGABO SHASHAMANETTE

Sista, je comprends que tu as souffert quand on t’a trompe, ca fait tres mal

c’est une bonne idee le centre d’études mais qui va s’occuper de ca, ils ne pensent qu a fumer il n y a pas moyen d organiser un centre d’etude avec des drogues, Bob marley lui-même disait qu il n avait jamais ete a l ecole

Pour Shash, il y a beaucoup de trucs a faire, le probleme c’est qu on a tous peur les uns des autres, beaucoup de feres vont a shasha la peur au ventre, car ils sont tous defonces depuis des annees. Aucune star di reggae n osent y aller, ils fument et balancent toutes leurs conneries

athly Rogers est un précurseur rasta, je te conseille de lire le premier Rasta de Helene Lee sur Howell le Gong,

———————————————————————————————-

Re : ???QUI EST NTWARABAGABO SHASHAMANETTE

Bonjour

1èrment je tiens à préciser une chose, au sujet de mon intervention qui concerne la débauche et la fornication  (pas plus chez les Rastas, car les balheads ne sont pas en reste, je pense que les Dreads ce sont laissés infiltrés et manipulés et ne nous ont pas protégés) ma remarque répond à l’article au sujet de la polygamie..J’ai introduit l’histoire de l’impératrice Menen pour préciser qu’en tant que femme  noire et  personne Rastafari,  en plus nous n’avons certainement pas un traitement royal peut etre les soeurs blanches elles sont mieux loties surement parce que la situation sociale de ces dames est bien meilleure que la notre (argent, biens fonciers,maisons etc…

Donc Cela est aussi une cause de déstabilisation dans notre société ancestrale et traditionnelle.. les couples défait pour refaire et que enfants qui grandissent sans père etc nous enseigne l’empereur à ce sujet ?

Donc que chaque femme ai son mari, et que chaque homme ai sa femme…En plus pour ceux qui sont Ultra ROOTS les 10 (12) commandements enseigne : TU NE COMMETTRAS PAS D ADULTERE.

Pour ce qui est de l’usage de la Ganja : les Rastas n’ont jamais invités qui que ce soit à fumer ? qu’est ce que c’est que ce faux débat, sista Miel a raison il faut se rencontrer et en parler et critiquer les personnes à Shashemane c’est se critiquer soi meme…et c’est plus facile nous qui vivons confortablement en Europe au détriment de l’Afrique… Que proposes tu ?

il faut faire une analyse objective et non émotionnelle et subjective…

Que celui qui a 100 000 euros pour ouvrir une usine à Shashamane et donner du travail aux gens en Afrique encore faut il que son produit soit demandé et qu’il y ait un marché porteur car après investments si pas de débouchés c’est dead man, qu’il/ elle le fasse et nous laisse tranquilles. les Rastas voulaient vivre d’une manière noble et sobre ET SE CONSACRER A DIEU (observer et respecter sa Parole) …cela fait désordre pour le bizness globlal ou mondial ou étatique et vendre 20 manteaux ce n’est pas la meme chose que vendre 200 000 manteaux donc pour dire que les positions des Rastas dérangent..donc forcément il y aura une propagande autour de ce qui est non admis pour  ternir notre image et donc nos aspirations spirituelles. C’est  comme pour le reggae il y a 25 ans c’était une musique de Drogués et aujourd’hui il y a un intéret financier et économique (en plus les frères musiciens artistes et Rastas faisaient des concerts car les maisons de disques ne voulaient pas d’eux !)  et des gens pour cette musique donc de l’argent et bam! les mouches sont la comme sur du caca. Pour la ganja c’est pareil, elle n’est pas destiner à tout un chacun, il y a UNE LIVITY pour utiliser cette plante médicinale et méditative et voire meme une initiation surtout avec les produits frelatés via la Hollande il faut faire très attention..MAIS JE PENSE QUE LES CAMPAGNE DE DROGUES AUGMENTENT LE PHENOMENE DE CURIOSITE…Pour ce qui est de l’Edit impérial en quelle année celui ci a t il été promulgué ? Car moi je n’ai pas les mêmes informations quand à l’usage autorisé pour   les Rastas des 1ères heures et qui ne faisaient pas le contraire de ce qu’ils avancaient, je suis sure que beaucoup ignorent leurs propres histoires savent ils memes d’ou cela vient Rasta ?

Quand toutes les femmes de ménage, les infirmières, les maçons, les éboueurs  seront en  Afrique qui est ce qui va  faire les sales besognes en France ou en Europe ?

mais par contre Orangina c’est bien gardé de faire un boisson : Rastaman tropical ! Cela n’offusque personne

Ce serait bien aussi que nous créeons un cercle d’études Franco caribéén pour analyser nos fondations en tant que personnes Rastas, ne pas tirer la couverture à soi, et être certains d’avoir fait le bon choix..car pour  les personnes qui parlent de Dieu, il n’y a pas que les Rastas qui en parle en ce cas la différence c’est qu’ils ont fait un choix radical, qui les différencient des autres obédiences car ils pratiquent ce qu’ils disent et c’est une personne qui aspire à la paix et à la JUSTICE SURTOUT, tous les dimanches tu peux aller prier avec des personnes de tout bord (LOVE) ou à la mosquée le vendredi pour la prière commune…ou avec  les juifs qui pratiquent leur dévotion chaque fin de semaine, les coptes, les orthodoxes sont présents en FRANCE aussi.

« et Dieu demanda à Athly Rogers pourquoi tu changes le nom de mon Temple en le remplaçant par église ?

Qui est Athly Rogers ?

Seen

 Marie G Colas

—————————————————————————————

???QUI EST NTWARABAGABO SHASHAMANETTE

bLESS…c’est qui qui m’envoie tout ca? Le debat merite d’etre souleve pour nos enfants….give thanks a ntwarabagabo and afrochild… ne suivons pas les faux enseignements de bob marley, peter tosh et consorts. SELASSIE I N A JAMAIS FUME DE GANJA….J’ai vu comment vit la communaute a Shashamane, il foute rien a part se droguer toute la journee, si ca continue ils vont disparaitre

bless and love to positive clean and intelligent RASTA ceux qui suivent la Verite.

Ras Girum

———————————————————————————————————–

En Ethiopie

Un rasta de shashemene vous ecrit une histoire vecue il y a plusieurs annees sur une petite ile de la caraibe propice aux rencontres poetiques, bibliques et prophetiques.

Quand l`adversite vous etreint, la foi vive au Dieu vivant suscite des sourires extatiques qui subsistent pour l`eternite et depassent de loin les sensations ephemeres et illusoires des paradis artificiels.

En clair, JAH te fait entrevoir par l`Esprit, le salut qu`il reserve a ceux qui gardent le coeur ouvert, le corps pur a travers la stricte realite.

Marina et Johanna vous invitent donc au voyage de l`ame mour

de l`ame mure

revetu de l`armure RASTAFARI.

La ganJAH sprirituelle

Marina Johanna comme un doux parfum d`une agreable odeur

Marijuana comme une offrande un encens pacificateur

En partance pour la nouvelle terre promise

Laissons-nous partir au ciel a sa guise

Marie-Jeanne aux Saintes ou les premieres lueurs de l`aube

Marie-Jeanne fleuriront reverdiront dans la fraicheur de leurs robes

Rendez-vous sur la belle colline de Cali

La canaan-bis ce verger de paradis

Marie- Johanna comme un calumet de la paix interdit

Marijuana comme joint par une intention a laquelle on obeit

Kaya-Ganja s`incarnant fumant pour les narines de Dieu

A consommer moderement comme un homme pieux

Marie-Jeanne de Nantes ou rappel d`une histoire qui nous hante

Marie-Jeanne sur la pente ascensionnelle d`une France sur la descente

Alphan et Omega premier et dernier commencement et revanche

JAH JAH quelle trouvaille, voici venir le temps des negresses blanches !

Marina-Johanna comme un pont reconciliateur

Marijuana comme une marque ultime de grande faveur

Nous reparerons d`un meme Esprit la breche

D`un monde Apartheid d`une saison blanche et seche

Marie Johannesbourg ou l`avenement d`une ville en or

Dans laquelle la couleur de nos yeux n`aura pas plus d`importance que la couleur de nos corps

Marie-Jeanne panacee des nations enfin legalisee

Petites plantes bien aimees vous aurez accompli ce que l`herbe a prefigure

Marie-Johanna comme une benediction odorante

Marijuana comme un aboutissement une consommation eloquente

Temoin d`une autre crucifixion

soulageant un pendu de leurs emotions

Marie-Jeanne d`Afrique sur la repentance

Marie-Jeanne choisies pour la delivrance

Mes deux heroines douces raconteront sobrement

Les messageres de l`esclave-martyr se souviendront amerement

Marie-Johanna comme greffees sur l`olivier franc

Marijuana comme rachetees a grand prix sans argent

fleurs terminales de toute justice

Rechappant par grace a tous les vices

Marie-Jeanne dans mes poumons a jamais

Marie-Jeanne comme un parfum que je connais

Une place d`honneur vous est reservee

Dans la demeure de JAH que je m`en vais retrouver.

Que ces quelques mots nous envolent dans un consensus salvateur, un seul amour universel.

ONE GOD, ONE AIM, ONE DESTINY

Paix et misericorde a tous

RAS ALEX RENIA

Haile Selassie

—————————————————————————

Bless

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit « Colibri ! Tu n’es pas fou ! Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?! » Le colibri lui répondit alors : « Je le sais, mais je fais ma part »

Bless

Kongoman

————————————————————————————–

nous vous demandons de cesser vos envoi sur notre boite mail avec des propos diffamatoires et non constructifs et qui n’aboutissent qu’a nous faire perdre notre temps

si vous voulez débattre de ce genre de sujet veuillez organiser des séances à ce sujet sans poluer nos boites mail.

nous vous informons que nous avons transmis vos coordonnées à notre fournisseur d’accès afin qu’il fasse les démarches nécessaires arrêter de nous  parasiter

malheureusement nous avons peu de temps à vous consacrer car nous sommes dans l’action

« Tocur Ambassa »

———————————————————————–

HAILA I SALASSIE I JAH RASTAFARI,

chers tous et chères toutes,

simplement pour confirmer que le consommation et le commerce de drogues illégales en Ethiopie sous le règne de SMI HAILE SELASSIE I  étaient bien punis de mort. La ganja n’y a jamais été légale. Vous pouvez consulter le code pénal Ethiopien de l’époque.

Autant dire que le gouvernement actuel, bien que très répressif sur le sujet, est beaucoup plus clément que L’EMPEREUR. Cette sévérité se justifie certainement par son Amour pour l’Ethiopie et sa volonté de la préserver. En tous cas la Justice impériale appliquait la loi avec énormément de rigueur, el l’espèce aucun appel n’était possible.

Plus d’infos sur www.afrochild.wordpress.com

Bless and love à vous tous et toutes.

Ntwarabagabo Shashamanette

——————————————————————————————–

ETHIOPIE IMPERIALE et DROGUES : PEINE DE MORT CONFIRMEE

Bonjour ,

Je ne vous connais pas et je vous remercie car je suis en train d’étudier les mécanismes mis en place pour démenteler la société spirituelle Ras Tafari, à la lecture du Royal scroll parchement par exemple pourquoi ces documents n’ont pas été lus par les frères et soeurs et pour etre sur que c’était dans cette voie qu’il voulait s’engager…Les français vont peu vers les ainés jamaicains qui ont une partie de l’histoire…

connaissez vous Ras Junior Manning ? (enfin feu)

Cordialement

Marie Colas

———————————————————————-

Hey,

les activités reprennent??? ca l’air ! et de plus belle .Courage et all the best.

je lirais l’article eet te dirais ce que j’en pense aussi.

As tu été a Shash récement?????

Best

Eden Guizaw

——————————————————————————————————————————————

jahrastari
i&i ne pense que nous nous connaissons, ni vous avoir donné adresse mail
d’i&i merci de ne pas envoyer vos articles sur le milieu rastafari à i&i
qui n’ont aucune importance aux yeux d’i&i
one love

Sista Olijah SAINTE ROSE selassie i

——————————————————————————————————–

RE: ETHIOPIE IMPERIALE et DROGUES : PEINE DE MORT CONFIRMEE

ok sista positif. RASTAFARI je suis d’accord avec toi blessed g un stand à sarcelles et je promotionne la culture RASTAFARI GUIDANCE

Pascal Chancerel

———————————————————————————————————–

RE: RE : ????? LES RASTAS DEMOLIS PAR LA DROGUE

bonjour

je n’ai envoyé aucun message j’ai recu ce dernier com toi meme

je ne connais pas l’expediteur il y a surement un virus

pédro yves cyrilla

———————————————————————————————–

RE : ????? LES RASTAS DEMOLIS PAR LA DROGUE

bonjour,

merci de te presenter….. beaucoup de confusion dans ce que tu amenes…..

va etudier un peu plus loin  avant d’ecrire ces betises….

le combat est ailleurs….si tu as un probleme, regle le de ton cote, mais ne vient pas nous deranger avec ces betises que tu affirmes …avec des mots forts tres mal utilises « completement aneanti »…..?

j’ai l’impression d’entendre quelqu’un qui ne connait rien a la vie et qui fait des amalgames avec les mensonges developpes par ce systeme economique…..

merci de vivre plus d’experience avant d’envoyer des mails comme ca…

Christos Massou

——————————————————————————————————

re: MORE FAYYAAAAH SUR LA DROGUE

blessed and love , je viens de découvrir votre site , belle action je m’appelle sista iza et je suis membre active d’une association de femmes qui s’appelle Tocur Ambassa soit le lion noir en Amharique « Tikure anabessa  »

Nous soutenons des actions depuis plusieurs années à shashemene en ethiopie si vous voulez établir une link allez voir notre face book Tocur Ambassa et sur my space

Que la paix et l’amour soit avec vous et que Jah vous guide dans sa lumiére et son amour

sista iza. Tocur Ambessa

————————————————————————————-

Re: Le mouvement Rasta completement aneanti par la drogue

ouais dawee….. t’as raison, c un con !

malika dammak

———————————————————————————————-

RE: RE : ????? LES RASTAS DEMOLIS PAR LA DROGUE

c’est quoi ça????..pourquoi tu m’envoie ce mail je n’ai pas compris…et qui est tu déja??

protection and guidance

tallojah RAS

—————————————————————————————–

RE: RE : ????? LES RASTAS DEMOLIS PAR LA DROGUE

tu t’es trompé de destinataire

One love Jah love!!

JAHSEED LEMPEREUR

———————————————————————————————–

LA DROGUE : juste un raisonnement sur ce thème abordé par un frère

JAH est vivant depuis toujours

JE SUIS

JAH vivra éternellement

Bless I&I

Nous n’attendons aucun changement, nous sommes le Changement

Que chaque pas soit ferme et déterminé,la destination est alors sûre!!

Quand JAH à là première place en nous, la fondation est ferme l’édifice ne peut tomber

nous avons accès avec la foi en sa Toute Puissance accès à toutes ses protections, toutes ses bénédictions et toutes ses richesses

Car toute richesse est à JAH et est de JAH, est JAH

De fait nous nous éloignons de la pauvreté qui est spirituelle avant tout, elle enfante la souffrance et tous les maux…

Elle se nourrit du mensonge, de l’orgueil,la vanité, de la corruption, de la violence, de l’oisiveté la méchanceté……principales drogues de l’humanité;

ce sont ces drogues spirituelles qui démolissent une partie de l’Humanité

Le péché et ses enfants sont les drogues dont doit progressivement se défaire l’Humanité afin de retrouver en elle JAH;

Spiritual Repatriation, ce rapatriement spirituel est avant tout un retour à JAH en soi!!

sinon fume et bois qui veut  et ce qu’il veut car JAH nous a donné le libre arbitre

Si Nous n’avons pas BESOIN DE FUMER, nous avons le droit d’en avoir envie et personne ne peut nous en empêcher

il y a un temps pour chaque chose

à chacun de savoir ce qui est bon pour lui et favorable à son développement individuel et collectif

Il est temps de se voir, de se regarder, de faire un bilan, et de se retrouver si l’on s’était perdu.

Le mouvement des enfants de JAH est en cours, car JAH ne dors jamais et connais tous ses enfants : ceux qui font sa volonté. Il est leur principale addiction

Pas besoin de briquet pour allumer ce Chalice intérieur, ce feu divin brûle en permanence, alimentons le à chaque instant en louanges , prières  remerciements et actions de grâce

Alors j’allume en moi pour I&I et pour l’Humanité  un feu d’Amour, de paix, d’Harmonie, de bénédiction de protection, d’inspiration, de création, d’unité, de fraternité…………………..

aucune eau ne peut éteindre se feu!!!

JAH vit

VIVONS en lui

ONE LEVITY

HAILE SELASSIE I FOR I&I

KONGOMAN

———————————————————————————————–

Comme dans tous les pays du monde, la drogue est présente dans mon pays le Burundi. C’est un phénomène qui est là avant même la colonisation. Le canabis était présent mais aucune étude n’a encore montré son usage spécifique dans les rites surtout dans la communauté des Batwa (pygméés).

Cependant, de nos jours, tout dépend de ce que l’on appelle drogue. Il faut noter ici qu’en parlant de l’alcool, c’est un produit qui fait partie intégrante de la coutume, des mœurs des barundi. Chez nous, aucune rencontre ou activité sociale ne se fait sans alcool

Toute conversation « sérieuse » entre deux personnes ou plus se fait autour d’un verre. On ne peut pas penser un Burundi sans alcool. Mais, ça c’était un faux problème dans le temps parce que dans leBurundi ancien, l’alcool de banane ou de miel était brassé selon la tradition sans produits chimique, et relativement accessible pour tout le monde.

Dans le Burundi moderne, l’alcool est devenu un problème de société surtout avec la crise socio –économique qui dure depuis 17 ans. Seule une industrie détient le monopole de fabrication de la bière. Ses prix oscillent autour de 1 dollar la bouteille. Trop cher pour une population dont au moins 80% vit sous le seuil de la pauvreté. Il s’est créé donc d’autres alternatives avec de boissons trop fort fabriquées clandestinement dans des conditions d’hygiène déplorables. Ces boissons qui dépassent parfois 50% en teneur d’alcool font des ravages surtout en milieu rural où les gens n’ont pas la possibilité de se procurer une bière « légale ». Cela explique la montée de la diabète qui est devenu en moins de 10 ans la deuxième cause de mortalité après la malaria et avant le SIDA.

Pire encore, même les produits alcooliques sous régionaux apparemment nocifs, ne sont pas contrôlés. Le bureau burundaise de normalisation (BBN) qui devrait contrôler la qualité des produits, ne contrôle que moins de 1% des importations, touts domaines confondus. Avec le chômage et le sous emploi qui caractérisent l’économie burundaise, le phénomène prends de plus en plus d’ampleur, sans politique publique spécifique en la matière.

Pour les drogues, le ganja est le plus répandu, surtout dans les centres urbains. De plus en plus jeunes fument de l’herbe mais le drame c’est qu’ils fument en buvant de l’alcool avec des extasies très bon marché. Le prix d’un joint tourne autour de 0.1 dollar ce qui est relativement accessible pour tout le monde. Quant aux drogues dures, elles sont souvent confinés dans les milieux aisés car très chères.

En bref, le problème de drogue au Burundi prend de l’ampleur et pénètre les contrées rurales. Mais si la société ne s’attaque pas aux vrais causes de sa propagation à savoir le chômage, l’ acculturation, l’éducation, la guerre,… pour sûr que le problème perdurera.

Hugues NKENGURUTSE. BURUNDI

——————————————————————————————–

Bonjour a vous.

ne mepriser pas la force de l’ecriture. Fela Kuti chantait que le stylo est plus fort que la bombe atomique.

ci joint le texte de Francesca Ferragni sur la drogue. Nous attendons le votre ou vos initiatives.

Bien a vous.

Rastafari Bless ASSAL.

Difficile de justifier la consommation des drogues par le simple plaisir de la socialisation, du partage, de l’amusement, de l’évasion. Depuis tout petit la société nous a appris à considérer la consommation de substances stupéfiantes comme un danger pour la santé et un péril pour la société. Presse et télévision diabolisent les consommateur des marijuana, cocaïne, ecstasy etc. ainsi que le marché (producteurs et vendeurs) qui fournit tout ça. La manque de lucidité dans l’analyse de cet phénomène, je retiens, a conduit un grand nombre des jeunes et moins jeunes à vouloir « gouter la pomme ». Les substances interdites ont représenté ainsi le moyen de rébellion des plusieurs générations, un essai de s’opposer à l’image préconstituée fournie par les parents et le milieu.

Qu’est ce que il y a de vraiment profitable dans une drogue, peu importe laquelle ? L’instant de plaisir c’est certainement une des composants qui nous pousse à réessayer et réessayer à nouveau. C’est la privation de ce moment d’extase, la manque de ces secondes de jouissance qui nous donnent envie de les reproduire, parce que finalement le lendemain l’effet a disparu et ce qui reste c’est bien pire. On se sent épuisés, fatigués, le corps ne réponde pas, il est affaibli.

Mais c’est vrais aussi, que la contemporanéité à pousser les jeunes à ne pas être satisfaits d’eux même. On a donné forme à un mal de vivre qui a poussé énormément des gens à chercher une issue dans ce qui leur empêchait de réfléchir et d’avoir un regard clairvoyant sur la réalité. On les a rendu impuissante en leur enlevant le possibilité d’agir. L’inertie, le délaissement, la passivité, la croyance que de toute façon on peut rien changer.

Les états occidentaux ont construit une idée malade des drogues, au moins des celles qui ne lui sont pas profitables, sans considérer l’éventualité que on pourrait utiliser tout ces produits autrement.

Dans les sociétés shamaniques la consommation de drogue est un symbole rituel, le moyen privilégié pour accéder à l’au-delà. On condamne cela mais dans les églises catholiques on boit du vin en le faisant passer pour le sang de Christ et ils nous empoisonnent avec une quantité excessive d’encens. Vous le trouvez plus noble ? Les communautés andines utilisent les feuilles de cocaïne pour pouvoir soutenir un travail dur, fait à altitudes importantes, par contre en occident les journée de 24 heures ne suffisent pas et pour accélérer et profiter au maximum du temps qui nous est donné on sniffe. Des pays asiatique consomme la marijuana pour soigner certaines maladies, quand nous on croit que rendre un patient inconscient par le biais de la morphine est plus humain.

On a faussé tout. La nature nous a mis à disposition beaucoup et je crois qu’on peut pas s’en prendre à elle si on en a fait mauvaise utilisation dans certain cas. Même le pire des poisons a été profitable, pourquoi pas les substances stupéfiantes.

Vous savez, l’histoire de se sentir partie d’un groupe, de s’identifier à une façon de voir et vivre la vie, de dépasser ses limites…ça ne peut pas tenir longtemps. L’abus cause à l’individu un manque de lucidité sur la vie, sur ses actions, tout est finalisé à la consommation. A ce stade-là, il n’y a plus d’amis, le groupe disparait. L’insensibilité, la manque d’intérêts, l’isolement, l’égoïsme s’imposent. Et voilà l’affreux mal de la société moderne.

Peut-être en tout ce que je viens de dire il y a un contradictoire, mais je crois que rien n’est vraiment dangereux, où mauvais, si ce n’est pas l’homme qui décide d’en faire mauvaise utilisation. Il faudrait regarder comment nos ancêtres ont pu se servir de certaines substances et surtout réapprendre des valeurs, tels que l’amitié, l’amour, la solidarité, l’altruisme, valeurs qui sont bien loin de dépendre de la consommation de la telle au de la telle autre substance, qui naissent d’un respect profond de l’individu et qui ne sont liés à aucun intérêt sinon l’échange et la communion.

Francesca Ferragni

Liege, Belgium

Publicités

3 responses

22 02 2013
cheikh

nah man how can you mix rasta n drugs, we know alcohol, cc, nono can last with sensimilia, and look the face of the imperial majesty, man know about ganja. it’s a society problem but rasta smoke ganja plenty n plenty not like a cc, alcohol, nono style but with a heart full of pray and cleanest to fell deep ur meditation. one God, one love, one destiny

4 09 2014
boulanger

Jah Rastafari, soyez beni et laissez vous guide par la lumiere du Tres Haut

tout abus est peché et sa je pense que les VRAIS rastamans le savent..
Fumer permet de s’élever de sortir notre spirituel, notre conscience du train train quotidien…il nous permet de voir au delà de ce que nos yeux voient.

Comme Bob le disait « If yu use it » convenablement.
Rastaman comme je le dis souvent ce n’est pas fumer uniquement c’est aussi rester en presence de Jah PAR LE LIEN DE LA BIBLE.

Ceux qui se disent rastaman, et qui se « DEFONSENT » il faut qu’ils sachent que c’est le mouvement RASTAFARI qu’ils mettent en peril car pour Babylone on est dans le meme panier.
Prenez conscience et agissez en consequence car JAH SEE.

20 08 2015
ElviDo "Faya"

Il faut se méfier de l’excès et ce en toutes choses n’est ce pas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :