Atélier 5: NDADAYE et la problématique ethnique des Grands Lacs africains

imag.jpg

Melchior Ndadaye né le 28 mars 1953 à Murama, dans la commune de Nyabihanga, de la province de Muramvya au Burundi était un homme politique burundais, Président du Burundi. Il appartenait au groupe ethnique des Hutus. Investi le 10 juillet 1993, Melchior Ndadaye est assassiné au cours d’un coup d’État sanglant dans la nuit du 20 au 21 octobre 1993, au cours duquel Pontien Karibwami, Président de l’Assemblée Nationale, Gilles Bimazubute, Vice-président de l’Assemblée Nationale, Juvénal Ndayikeza, Ministre de l’Administration du Territoire et du Développement communal, trouvèrent également la mort. Ce coup de force va déchaîner des violences interethniques dans tout le pays, déclenchant une guerre civile, qui fera, selon les estimations, entre 50.000 (chiffre avancé par la Commission internationale d’enquête des ONG) et 100.000 (chiffre avancé par les délégués du Haut commissariat aux Réfugiés) voire 200.000 morts (chiffre avancé par certains rescapés burundais).

Qu’est qu’un hutu, un tutsi et twa?

Faut il un nouveau recensement des ethnies burundaise ?

Comment désamorcer le conflit ethnique dans les Grands Lacs?

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :