MALI, LA CHUTE D’UN MYTHE. By MAHAMOUDOU COULIBALY

1 05 2012

En raison du nombre important d’ethnies vivant au Mali et de l’héritage historique, la culture du Mali est riche et diversifiée, conservant à la fois ses traditions comme l’oralité avec les griots ou l’artisanat et s’ouvrant depuis son indépendance à la littérature, au théâtre, au cinéma et à la photographie.

Pendant des siècles, les Touaregs ont pris des esclaves dans d’autres tribus du désert et se sont mariés avec des membres de celles-ci. Il en a résulté un groupe ethnique se distinguant en premier lieu par une langue commune, le tamasheq, apparentée à la langue berbère parlée en Algérie et au Maroc.

Jusqu’aux années 1900, le monde touareg était organisé en confédérations ayant chacune son propre ettabel (tambour) symbole de la chefferie et un Amenokal (pluriel Imenokalan), chef traditionnel élu par les sages à l’issue des palabres.

En mai 1902, l’armée coloniale française affronte des Touareg à la Bataille de Tit, qui est une étape majeure de la soumission des Touareg du Hoggar.

MAHAMOUDOU COULIBALY