30 MARS 1894. DÉPORTATION DE BEHANZIN ROI D’ABOMEY.

2 04 2011

Il est couronné le 6 janvier 1890, après la mort de son père, le roi Da-Da Glélé Kini-Kini, le 30 décembre 1889, après 40 ans de règne. Son combat contre les troupes françaises commandées par le général Alfred Dodds (1892-1894) prend fin le 15 janvier 1894 lorsqu’il signe sa reddition.

Le 30 mars 1894, Béhanzin est déporté par les autorités françaises sur l’île de la Martinique où, avec sa famille et sa suite, il réside au Fort Tartenson. Il quitte la Martinique en 1906 et meurt d’une pneumonie à Blida en Algérie, quelques mois plus tard. Sa dépouille retrouve le sol ancestral. Il est solennellement inhumé à Djimé, en 1928.

Les troupiers l’appelaient « Bec en zinc ». Son emblème personnel porte un œuf, un requin et deux cocotiers car son nom signifie « l’œuf du monde ou le fils du requin ». Grand amateur de vins français, sa cave fait le bonheur des troupes qui occupent son palais.

 





La guerre est toujours une défaite. La paix est toujours une victoire. By Count Ossie

2 04 2011

La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées.

La guerre est toujours une défaite. La paix est toujours une victoire.

L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat.

By Count Ossie