Côte d’Ivoire : roquettes sur les soldats français. by Magalie Serret

3 02 2011

Le 6 novembre 2004, neuf soldats français des forces «Licorne» sont tués à Bouaké, en Côte d’Ivoire. Ils étaient venus dans le cadre d’une mission de paix. Ils ont été la cible des roquettes lâchées par deux avions de chasse de l’armée, fidèle au Président Gbagbo. L’attaque fait également une quarantaine de blessés dans le camp français. Trois ans après le drame, les familles des militaires tués désespèrent de savoir un jour la vérité, malgré l’enquête minutieuse menée par la juge d’instruction Brigitte Raynaud. Pour la première fois, trois de ces familles ont décidé de parler. L’équipe de «Pièces à conviction» a recueilli leurs témoignages qui soulèvent quelques zones d’ombre dans l’enquête.


 



Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :