LE SACRIFICE ET LA VERTU. By RAS GIRUM SIMIENS

18 08 2010


Un grand sacrifice est aisé, mais ce sont les petits sacrifices continuels qui sont durs.
L’Union n’est pas le plaisir, c’est le sacrifice du plaisir, c’est l’étude des ames qui pour toujours désormais auront à se contenter les unes des autres.
La charité n’est une vertu que dans le mesure où elle est sacrifice.
Si un sacrifice est une tristesse pour vous, non une joie, ne le faites pas, vous n’en êtes pas digne.
La Nation, comme l’individu, est l’aboutissement d’un long passé d’efforts, de sacrifices et de dévouements.
Le sacrifice de soi est la condition de la vertu.

Jah Rastafari. SHASHAMENE.
RAS GIRUM SIMIENS

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :