La Virginité avant le mariage. By ABERI-MOSKA GREGORY

29 04 2010


LE BIEN FONDE DE LA VIRGINITE AVANT LE MARIAGE

Le terme bien-fondé signifie légitime, ici on pourrait le rapporter a l’ampleur véridique qu’a le fait de devoir rester vierge jusqu’au mariage. Quant a la virginité, c’est le fait de n’avoir jamais eu de relation sexuelle. Est-ce normal de souhaiter n’avoir aucune relation sexuelle avant son mariage?

Tout d’abord nous pourrons remarquer que l’importance a la virginité avant le mariage a eu un évolution dans le temps, pour ensuite nous intéresser  aux différents éléments qui pousseraient une personne, aujourd’hui, à adopter cette tendance.

On peut tout d’abord mettre l’accent sur le fait que l’état de virginité n’a pas le même aspect chez l’homme et la femme. On ne peut distinguer un homme vierge d’un homme ayant déjà eu des relations sexuelles par la simple vision de son anatomie. Alors que chez la femme la situation est plus marquante, en effet l’hymen d’une pucelle* est rompu au cours du premier rapport sexuel. A savoir que l’hymen est la membrane fermant, en partie, l’orifice externe du vagin de la femme vierge.

Jadis, la question du bien fondé de la virginité avant le mariage ne se poser pas. Il était courant pour une femme de connaitre sa première relation sexuelle avec son propre époux. Cela était d’autant plus marqué par le fait que les femmes  se marier souvent très jeunes, vers l’âge de 13-14ans, des la période des première règles, la puberté.

De nos jours, la question de la virginité avant le mariage produit d’énorme débats dans les différents milieux culturels. En effet certaines jeunes filles sont contraintes de ne connaitre aucun homme avant leur noces. Cela a pour intérêt de montrer la pureté de la futur marier…. Et surtout de la famille. On retrouve ici l’importance de la famille, surtout dans les familles issues de pays dit du Sud. Elle exercera une pression sur la jeune demoiselle, et souvent contre son gré. On pourrait citer par exemple les nombreux cas de femme s’ayant refait l’hymen pour prouver leur « innocence »  le jour de leur mariage ou la technique de la viande saignante inséré dans la cavité vaginale pour ainsi duper le jeune époux. L’exemple le plus marquant est celui du mariage éphémère annulé, a Lille, en France, par un marie n’ayant trouver sa femme vierge alors que celle-ci lui en avait affirmer le contraire, selon sa volonté.

De plus, on remarque que le bien fondé de la virginité avant la première nuit de noces d’une femme a aussi une dimension religieuse, spirituelle. Bien que le cas précédent tire souvent son origine de la religion nous allons marquer ici le lien entre la femme et Dieu. Les saintes écritures monothéistes nous réveles l’importance de ce bien fondé en nous parlant du lien de sang par exemple chez les chrétien. En effet le premier acte sexuel provoquera la rupture de l’hymèn, et donc la saigné de la femme. Cet idéologie est, pourons dire, revenu a la mode. On peut citer ici certaines star hollywoodiennes tel Miley Cyrus ou les Jonas Brother faisant gage de virginité avant le mariage: le vœux de chasteté. Quoique la règle parfois modifié, par ailleurs, l’idée reste la même. La pression est ici divine. Elle s’exprime par la fois que l’Homme a envers son Dieu, l’envie de se préserver pour son époux(se).

En outre, la dernière remarque, le dernier élément pouvant pousser quelqu’un à ne pas se laisser toucher avant le mariage est de type plus personnel, d‘une part par respect de soi, touchant le moral et d’une autre d‘un aspect plus psychologique. On constate que de moins en moins de jeune se disent croyant, mais cependant cette volonté de virginité avant le mariage est en expension ces dernières année.

Du point de vue morale la plus part des jeunes filles se disent vouloir se donner a leurs époux. Ce serait selon elles une question de respect. Ou encore croient que coucher avec son « petit ami » n’est pas tolérable car il n’y a aucune stabilité, même si les sentiments sont profond. « J’attends le bon » disent souvent les personnes dans ce cas la.

Du point de vue psychologique certaines ou certains refuse les actes sexuelles avant le mariage par peur. Peur de ne pas satisfaire son partenaire ou de ne pas être à la hauteur. Ou tout simplement la peur de l’inconnu : « Je ne me sens pas prête ». Alors que ainsi marié la peur ne se ressentirait pas car leur but est souvent d’avoir des enfants.

Par opposition à tout ce qui vient d’etre dit sur ce bien fondé, on pourrait mettre en lumière le fait que le mariage est de moins en moins fréquent aujourd’hui. Des personnes vivent et ont des enfants, en couple, sans etre mariè au préalable.

On remarque que les bien fondé de la virginité avant le mariage c’est un tant soit peu dégradé au cours du temps. On voit bien l’importance que la religion avait dans le temps. Les évolutions sociales ont fait évolué tout cas. La séparation de l’église et de l’état, et les droit de la femme dans le monde entier ont permis cette évolution. L’éducation sexuelle permet de mettre la sexualité a la page comme un sujet banal, alors que tabou il y quelques années. Pour de nombreuses personnes et dans de nombreuses cultures cette question n’a pas lieu de se poser mais si tu ne souhaites pas te marier, dois-tu renoncer à ta sexualité pour autant?

ABERI-MOSKA GREGORY

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :