LE NOUVEAU TEXTE

1 01 2009


Extraits d’un discours prononcé par S.M. l’Empereur Haïlé SELASSIE IER

(IN LECON 3. MOBUTU)

Nous savons tous que la nécessité d’un bon leadership dans toutes les conditions sociales est plus grande aujourd’hui qu’elle ne l’a été auparavant. Chaque aspect de la vie demande des mains directrices. Et chacun de vous jeunes gens qui avez reçu l’opportunité enrichissante d’une éducation supérieure sera appelé dans l’avenir à porter sur les épaules à divers degrés les responsabilités de conduire et de servir la nation africaine.

Il est important de rappeler que leadership ne veut pas dire domination. Le monde est toujours plein de gens qui veulent gouverner et dominer d’autres personnes.

Le vrai leader est d’un autre genre, il recherche une action efficace qui a un but véritablement bienfaisant. Il inspire les autres à suivre son sillage, et portant haut la torche de la sagesse, indique la voie à la société pour réaliser sincèrement ses grandes aspirations.

Vous avez appris de votre étude de l’Histoire que l’histoire des nations est souvent faite en termes des réalisations des individus. Dans chaque événement significatif de l’histoire vous trouverez un leader courageux et déterminé par un but ou un objectif qui suscite l’inspiration, et un adversaire qui cherchait à déjouer ses efforts.

Dans une société normale, chacun a une occasion de se montrer comme un leader. Le leader se distingue par sa propre connaissance d’un métier, sa sensibilité et sa perspicacité, son initiative et son énergie. Le sens des responsabilités. Les leaders sont des gens qui élèvent les critères par lesquels ils se jugent et par lesquels ils sont prêts à être jugés.

Le but choisi, l’objectif sélectionné, les exigences imposées, ne sont pas uniquement pour leurs partisans. Ils développent avec une énergie et une dévotion achevées leur propre talent et leur savoir de manière à atteindre les critères qu’ils ont eux-mêmes posés. Cette approbation sans réserves des exigences imposées par des critères toujours plus élevés est la base du progrès humain. Un amour de haute qualité, rappelons-le, est essentiel pour un leader.

Le sérieux est une autre exigence pour un leader. Etre sérieux c’est être prêt à accepter les responsabilités, et à les remplir loyalement. Un leader sera disposé à prendre conseil auprès de son peuple mais devra toujours agir d’après ce qui lui semble juste. Cela exige que le leader se défasse de toute peur excessive de commettre des erreurs. S’engager avec succès dans une carrière qui implique un leadership exige un esprit courageux et déterminé.

Une marque du grand leader est qu’il se sent suffisamment sûr pour consacrer sa pensée et son attention au bien être de ses subordonnés et à la perfection de son travail, plutôt que d’être constamment soucieux de l’approbation ou de la non approbation des autres.

Celui qui serait leader devrait payer le prix de l’autodiscipline et de la contrainte morale. Cela entraîne la correction et le développement de son caractère personnel, la maîtrise de ses passions et ses désirs, et un contrôle exemplaire de ses besoins matériels et de son énergie.
Les leaders doivent se soumettre à une autodiscipline plus stricte et développer un caractère moral plus exemplaire qu’on en attend des autres.
Pour avoir la première place on doit aussi être le premier à la mériter.

Publicités